Comme le soulignait Bismarck, il est toujours infiniment plus facile de commencer une guerre que de la finir. Un Gouvernement ne doit déclencher une guerre que s’il a une idée claire de la manière dont il va la conclure.

Concernant les interventions militaires de la France à l’étranger, Renaud Girard préconise trois conditions préalables. En plus de l’indispensable respect du droit international et du cadre de l’ONU, une Opération Extérieure de la France ne devra être menée que si elle satisfait à trois conditions12:

  1. posséder une alternative locale crédible pour remplacer le pouvoir que l’on renverserait
  2. cette intervention doit à coup sur améliorer la vie quotidienne des populations civiles concernées et assurer réellement leur sécurité
  3. servir concrètement les intérêts de la France et de sa population, surtout sur le long-terme.
Publicités